Cépages argentins, du malbec au torrontés

Découvrez la liste des principaux cépages cultivés dans les régions viticoles argentines.

 

Bonarda

Cépage Bonarda

Le bonarda représente, en superficie, le second cépage rouge le plus planté en Argentine, après le malbec. Il est facilement identifiable dans le vignoble par ses feuilles plates très caractéristiques, ses tiges fortement colorées et ses grappes de taille moyenne. Son arome est intense, il est agréable et doux en bouche.

Présent dans la majorité des provinces vitivinicoles d’Argentine, le bonarda représente 8,5% de l’ensemble des vignobles du pays. C’est dans la province de Mendoza qu’on en trouve la plus grande quantité, puisque 83,3% de ce cépage s’y concentrent. Le reste se trouve à San Juan pour 12,4% répartis sur 2.267 hectares, et dans les autres provinces pour 4,3% répartis sur 788 hectares.

Le bonarda se commercialise en Argentine comme à l’étranger. Les principales exportations se font vers le Canada, le Brésil, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie.

Cabernet sauvignon

Cabernet Sauvignon, bodega Tapiz

Le cabernet sauvignon est l’un des cépages rouges les plus prestigieux au monde, notamment grâce à sa bonne adaptation dans les différentes régions viticoles. Des études en génétique ont montré que cette variété provient d’un croisement naturel entre le cabernet franc et le sauvignon blanc. Il se développe mieux dans les régions au climat tempéré et sec. Ce cépage se caractérise par ses arômes de fruits rouges et de poivre, plus ou moins intenses selon les zones et le système de culture utilisé.

Présent dans la majorité des régions viticoles d’Argentine, le cabernet sauvignon représente 14.279 hectares de vigne, soit 6,6% de l’ensemble des vignes argentines. Il est le quatrième cépage du pays en termes de superficie, derrière le malbec, le cereza et le bonarda.

Dans la province de Mendoza, les zones où le cabernet sauvignon est le plus présent sont les vallées de Lujan de Cuyo (19,8%) et de Maipú (12,4%), suivis de Tunuyán et Tupungato, enfin San Rafael.

Les principaux importateurs de vins produits à partir de ce seul cépage sont les États-Unis, le Canada, le Brésil, le Mexique et le Japon. Quant aux vins d’assemblage en partie composés de cabernet sauvignon, ils sont principalement exportés vers la Chine, le Mexique, le Brésil et les États-Unis.

Sauvignon

Cépage sauvignon

Le sauvignon blanc est un cépage très ancien, originaire du sud-ouest et du centre de la France. C’est le second cépage blanc au niveau mondial, en termes de quantité de vignes. Bien qu’elle ne soit pas très développée en Argentine, cette variété est présente dans la majorité des provinces viticoles d’Argentine, et particulièrement dans la province de Mendoza.

Le sauvignon blanc produit des vins qui se caractérisent par des arômes intenses et citriques. Généralement récolté alors qu’il n’est pas tout à fait mûr, le sauvignon blanc produit des vins d’une certaine acidité.

Cabernet franc

cabernet franc, vignes de Mendoza, bodega Tapiz

Cette variété s’adapte mieux aux climats chauds, mais, précoce, mûrit bien dans les climats froids. Très semblable au cabernet sauvignon, le cabernet franc produit des vins qui ont toutefois moins de corps, moins d’intensité de robe et moins d’acidité que les vins de cabernet sauvignon. Il est en revanche plus aromatique, offrant généralement des notes de framboise et de violette.

En Argentine, le cabernet franc est présent dans toutes les provinces viticoles. Il est souvent utilisé dans la production de vins d’assemblage avec le merlot. Dans le pays, rares sont les vins produits avec le cabernet franc comme cépage unique, mais ceux qui existent sont de très bonne qualité. La production de raisin de cette variété a progressivement augmenté au fil des années, selon l’évolution des surfaces cultivées.

Les tendances indiquent que la vente des vins de cabernet franc (en cépage unique) est en augmentation ces dernières années, tant sur le marché intérieur que sur le marché extérieur.

Chardonnay

Cépage chardonnay

Le chardonnay est considéré comme la variété reine du raisin blanc. C’est le principal cépage blanc français, que l’on retrouve notamment dans les vignobles de Bourgogne, de Chablis et de Champagne. Il produit des vins blancs profonds et délicats, d’une persistance notable. Il se distingue par sa couleur jaune pâle aux reflets verts. Ses arômes rappellent les fruits frais comme la pomme, ou les fleurs.

En Argentine, ce cépage est utilisé comme base de la majorité des vins mousseux. On le trouve principalement dans les régions de San Rafael, Tupungato et Maipú (province de Mendoza), ainsi que de la haute vallée de Río Negro.

Malbec

Malbec, cépage phare en Argentine
Le malbec est originaire de la région de Bordeaux, en France. Il a été importé en Argentine en 1853 par l’ingénieur agronome français Michel Aimé Pouget. Il se caractérise par sa feuille peu en relief et peu contorsionnée, sa grappe de taille moyenne, bien fournie, aux grains de raisin noirs aux reflets bleutés. Le malbec argentin permet d’obtenir d’excellents vins qui sont appréciés et reconnus par les consommateurs, tant au niveau national que mondial, fruit d’une forte croissance durant les 10 dernières années.

On le trouve dans la majorité des provinces vitivinicoles d’Argentine, et il représente 20,6% du total des vignobles. Ceux de la province de Mendoza réunissent 85,1% du cépage, suivis des vignes de San Juan avec 6,3%, alors que les 8,7% restants se répartissent dans le reste du pays.

58% du malbec est exporté, alors que les 42% de production restants sont destinés au commerce intérieur. Les plus gros exportateurs de malbec argentin sont les États-Unis (31,6% des exportations), le Royaume-Uni (24,6%), le Canada (6,3%), le Brésil (6,3%) et l’Allemagne (3,4%).

Merlot

Cépage merlot

Le merlot serait originaire du sud-ouest de la France, selon les premières références à sa culture. C’est un cépage que l’on trouve dans les provinces de Mendoza (à Lujan de Cuyo, Maipú et dans la vallée de Uco), Río Negro, Neuquén et San Juan (terroir Pedernal).

Ce raisin produit des vins de corps, sophistiqués, élégants et ronds. On peut apprécier dans ses arômes, des notes fruitées de prune et de cerise, mais aussi des notes de rose, d’épices, de poivre noir et de cannelle. Sa robe rouge présente des nuances de violet, mais d’une brillance peu intense.

Pinot noir

Pinot noir, Tupungato

Le pinot noir est un cépage que l’on trouve dans le monde entier, mais surtout dans les régions au climat froid, bien qu’on l’associe généralement à la région française de la Bourgogne. On considère qu’il produit quelques uns des vins les plus élégants au monde. C’est une variété difficile à cultiver et à vinifier. Sa peau fine et ses niveaux faibles en composés phénoliques sont notamment responsables de la couleur claire, du corps moyen et du peu de tanins présents dans les vins qui en résultent. Lorsqu’ils sont encore jeunes, les vins de pinot noir tendent à avoir des arômes de fruits rouges, comme la cerise, la framboise et la fraise.

Présent dans la plupart des provinces viticoles d’Argentine, le pinot noir représente 0,9% des vignes du pays. Il est surtout présent à Mendoza (73,7%), mais aussi à Neuquén (11,4%), et dans le reste des provinces (14,9%).

Sémillon

Cépage sémillion

Le sémillon vient de France, et il a été importé en Argentine dès la fin du XIXème siècle. Cette variété supporte très bien les climats frais et tempérés.

C’est dans la vallée d’Uco (à Mendoza) et dans la Haute Vallée de Río Negro qu’il est le plus récolté en Argentine. À Mendoza, les vins produits à partir de sémillion prennent des arômes de fruits blancs et de miel, tandis qu’à Río Negro, il prend plutôt des accents terreux et de pomme.

Il est utilisé pour produire des vins d’assemblage avec le sauvignon blanc, et dans certains cas, des vins dits de dessert (doux). Cependant les vins élaborés avec du sémillon tendent à être plutôt secs.

Syrah (ou shiraz)

Cépage syrah

On ne sait pas avec exactitude quelle est l’origine de ce cépage, mais on estime qu’il vient du Moyen Orient, de la zone de Shiraz, une ville de l’ancienne Perse. Présent dans la majorité des provinces viticoles d’Argentine, le syrah représente 5,6% de la superficie totale des vignes du pays. C’est dans la province de Mendoza qu’on en trouve le plus, avec 69,6% de l’ensemble des cépages syrah, puis à San Juan (22,1% soit 2.757 hectares), et dans le reste des provinces productrices (avec 8,3% soit 1.030 hectares).

Selon les tendances, la commercialisation des vins d’assemblage contenant du syrah est en baisse. 41% des vins élaborés à partir de syrah sont exportés, tandis que les 59% restants sont destinés au commerce intérieur.

Tannat

Cépage Tannat

Originaire du pays basque français, le tannat est arrivé en Argentine à la fin du XIXème siècle, avec l’arrivée d’immigrants européens. Sa culture a commencé dans la province de Mendoza.

Cent-vingt ans après ses premières vendanges en Argentine, la production du tannat est très basse en termes de quantités, mais à l’inverse il est devenu le cépage phare en Uruguay.

Tempranillo

Cépage tempranillo, Mendoza

Le cépage cultivé dans la région de Cuyo et connu sous le nom de tempranillo coïncide en tous points avec le Tempranillo de Rioja, cultivé depuis des temps très anciens dans la province espagnole de La Rioja, dont on considère qu’il est originaire. Dans certaines autres régions d’Espagne, on l’appelle aussi Cencibel ou Jacibera, et en Californie, on le connaît sous le nom de Valdepeñas.

Il représente 2,6% de la superficie totale des vignes argentines, ce qui en fait la onzième variété du pays. On le trouve principalement à Mendoza (95,2%) et San Juan (3,1%), mais aussi ailleurs (1,7%) et notamment à La Rioja et Catamarca.

Torrontés

Torrontés, bodega Colomé

En Argentine, il existe trois variétés de torrontés : le Sanjuanino (de San Juan), le Mendocino (de Mendoza) et le Riojano (de La Rioja). L’origine des premiers ceps de torrontés a fait l’objet de nombreuses spéculations, car les efforts pour les relier aux variétés européennes n’ont pas abouti. Toutefois, une étude d’ADN a permis d’identifier ces trois variétés, et de tenter d’éclaircir le flou autour de leur origine. Il a été découvert que les trois variétés sont en réalité d’origines distinctes. Selon cette étude, les torrontés Riojano et Sanjuanino seraient deux résultats différents du croisement entre le muscat d’Alexandrie et le Criolla chica. Le torrontés Mendocino serait quant à lui également le résultat du croisement du muscat d’Alexandrie, avec un autre cépage qui n’a pas pu être identifié.

Le torrontés Riojano est une variété de raisin blanc aromatique qui produit un vin blanc sec dont les saveurs s’approchent du Moscatel. Les deux autres variétés de torrontés sont d’une qualité œnologique moindre.

Le torrontés est surtout présent dans la région du Nord-Ouest argentin, et représente 4,8% de l’ensemble des vignes du pays. Les provinces où il est le plus cultivé sont Mendoza, San Juan, La Rioja, Salta, Catamarca et Río Negro.

Viognier

Cépage viognier

Originaire du nord de la France, le viognier n’a, dans un premier temps, été cultivé que dans cette région. Depuis les dernières années toutefois, ce cépage s’est développé, et il est cultivé en quantités significatives dans certaines régions des États-Unis, d’Australie, du Brésil et d’Argentine.

En Argentine, le viognier représente moins d’1% de l’ensemble de la superficie cultivée du pays, et sa vinification est difficile. Les connaisseurs disent que son arôme de caramel est très caractéristique et qu’on ne peut le confondre avec aucun autre cépage.

Cereza

Les cépages argentins, bodega Nanni, Cafayate

Le cereza appartient aux cépages dits “créolles”, reconnus en Amérique du Sud depuis les débuts de leur culture, et qui se caractérisent par une grande diversité de formes et de types. Il a été démontré qu’il trouve son origine dans le croisement entre le moscatel d’Alexandrie et le Listan Prieto. On le retrouve fréquemment dans des assemblages avec le criolla grande.

À l’origine, il s’agit d’un cépage destiné à la production de vins de table, bien qu’il ne résiste pas très bien aux transports. C’est pour cette raison qu’il se commercialise essentiellement sur le marché intérieur. La quantité de raisins utilisés aujourd’hui pour le vin de table est aujourd’hui minime, et il est à présent destiné dans sa grande majorité pour élaborer des vins basiques et moelleux.

Il se cultive principalement à Mendoza (à 53,5%) et San Juan (à 40,9%), mais on le trouve aussi dans les autres provinces (5,5%), parmi lesquelles Catamarca et La Rioja.

Cuiolla grande

Cépage Cuiolla Grande

Ce cépage est couramment appelé criolla grande ou sanjuanina. Il fait partie du groupe de cépages dits créolles pour l’ancienneté de sa culture en Argentine et dans d’autres pays des Amériques. Son origine serait une croisement entre le moscatel d’Alexandrie et le listan prieto. Le criolla grande est amplement répandu dans la vallée de Lujan de Cuyo, généralement mélangé avec le cereza.  Il est réputé comme étant une variété à haute productivité. Ses vins sont de faible qualité et peu colorés, et requièrent, pour leur commercialisation, d’être assemblés avec d’autres cépages.

C’est l’une des variétés les plus utilisées pour l’élaboration des dénominés “Blancs de Noir”, qui sont des vins blancs produits à partir de raisins noirs dont on ôte la peau pour ne conserver que la chair du fruit, et ainsi obtenir une couleur de vin blanc.

Le criolla grande représente 6,4% des vignes argentines en termes de superficie, ce qui en fait la cinquième variété la plus cultivée dans le pays. On la trouve quasi exclusivement à Mendoza (pour 96,6%) et à San Juan (3,2%).

Moscatal rosé

Comme les autres cépages créolles, la présence du moscatel rosé dans plusieurs pays sud-américains est très ancienne. Des études montrent qu’il provient de croisements naturels de plusieurs cépages étrangers (muscat à petits grains, heptakilo, moscatel d’Alexandrie, Listan Prieto). Les caractéristiques de cette variété en font un cépage adapté à une dégustation à température fraîche, mais il est surtout destiné à l’élaboration de vins basiques, et peut produire un moscatel aux arômes intenses.

Très répandu à Mendoza, il est généralement mélangé avec des pieds d’autres cépages comme le criolla grande, le cereza et le Pedro Gímenez. Le moscatel rosé représente 2,7% de la vigne argentine, ce qui en fait la dixième variété la plus cultivée dans le pays. Principalement cultivé à Mendoza (97,3%), on le trouve également à San Juan (1,4%) et dans les autres provinces (1,3%), parmi lesquelles Río Negro et La Rioja.

Chenin

Le chenin est un ancien cépage de la région d’Anjou, dans le centre-ouest de la France. Dans son pays d’origine, on le connaît aussi sous les noms de pinot de la Loire ou pinot d’Anjou, entre autres dénominations. À Cuyo, il a longtemps été confondu avec le pinot blanc, car la couleur de leurs baies est semblable.

Le chenin est présent dans neuf des régions viticoles d’Argentine : Mendoza, San Juan, La Rioja, Salta, Río Negro, Córdoba, Neuquén, Buenos Aires et Catamarca. Il représente 0,9% de l’ensemble des vignobles du pays.

Pedro gimenez

Il s’agit d’une variété créolle de raisin blanc, la plus cultivée en Argentine parmi les cépages blancs. Le Pedro Gímenez est aussi le septième cépage le plus cultivé en Argentine, blanc et rouge confondus.

On le trouve principalement à Mendoza (76,2%) et San Juan (22,7%), mais également dans d’autres provinces, parmi lesquelles Río Negro et La Rioja.

À voir
-Notre carte des vignobles argentins
-Nos parcours de découverte des vins argentins et chiliens
-Notre escapade lors des vendanges de Mendoza

PLUS D'INFO SUR L'ARGENTINE

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.